Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

OUSTALETI
Messages : 456
Enregistré le : 27 févr. 2007, 12:13

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par OUSTALETI »

par taille du plus petit au plus grand
meru,will et xantho
j ai eu un male qui mesurait 29 cm tete queue :)
xs1
Messages : 706
Enregistré le : 27 oct. 2012, 00:37

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par xs1 »

Merci
un classement (facilité de maintenance variance t°) et sympathie des sujets ?
sur les photo le meru me parait le plus coloré, mais je précise bien sur les photos du net, j'en ai jamais vue réellement.
Eric
darkpain
Messages : 196
Enregistré le : 29 sept. 2010, 01:25

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par darkpain »

chez moi le willegensis me parait increvable il ets depuis mai dehors malgrés les coup de forid et la canicule, la semaine derniere 38c sans probleme pour lui, il a meme supporté mieu le coup de chaud que mes pardas
marie85
Messages : 2034
Enregistré le : 27 mai 2010, 15:26

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par marie85 »

darkpain a écrit :chez moi le willegensis me parait increvable il ets depuis mai dehors malgrés les coup de forid et la canicule, la semaine derniere 38c sans probleme pour lui, il a meme supporté mieu le coup de chaud que mes pardas
Pareil, le Parda cuit, mais les Jacks Jacks résistent, sans broncher .
vinskoko
Messages : 679
Enregistré le : 22 févr. 2009, 16:49

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par vinskoko »

Voici quelques photos de la dernière "ponte" de ma femelle xantho. 10 petits sont sorties (dont 1 mort né); il m en reste 6 qui ont maintenant 5 mois et ils poussent tranquillement.
20140112_113753.jpg
20140112_113800.jpg
20140112_114000.jpg
20140112_114110.jpg
20140112_114131.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
xs1
Messages : 706
Enregistré le : 27 oct. 2012, 00:37

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par xs1 »

Est ce typique au xantho la croissance lente ? ou tous les jacksonii sont long a grandir ?
Eric
marie85
Messages : 2034
Enregistré le : 27 mai 2010, 15:26

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par marie85 »

Comment les maintiens tu Vins?

Pareil Eric, tes petits Jacks, comment fais tu?
xs1
Messages : 706
Enregistré le : 27 oct. 2012, 00:37

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par xs1 »

Moi j'ai 4 jeunes, sont dans un exoterra 30x30x45, très planté (pour l'humiditée), avec juste une fluo uv 5.0, pas trop près pour éviter qu'ils soient trop chaud, je nourris droso et petites mouches.
faut faire gaffe a l'ampoule car ils ont le reflex de s'accrocher dessous donc la lampe moi est a 10 cm (23w).
Voilà en ce qui me concerne.
sur les photos des gros éleveur souvent ils mettent un grillage et pas de plantes, je suppose que c'est pour éviter les germes.
Eric
vinskoko
Messages : 679
Enregistré le : 22 févr. 2009, 16:49

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par vinskoko »

Pour cette portée j ai maintenu en terra en verre type exo terra, planté , neon 5.0 solar raptor + ampoule eco daylight + spot led 10w, pulvé manuelle, frogger . J ai fait deux groupes dès le départ.
la nuit (l été) ils dormaient dehors, donc ventillation maxi car souvent des courants d air dans le secteur ou je suis.
ils ont tous survécu en mon absence de 10jours au mois d aout et ont pu encaisser des températures ambiantes hautes (27.29).
Depuis 1 mois ils sont en flexarium avec le fond et les cotés obturés, et sont toujours en deux groupes.
Stingray
Messages : 3486
Enregistré le : 30 avr. 2005, 17:52

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par Stingray »

Ce doit être le fait qu'ils ont vécu à l'extérieur qui les a maintenu correctement en vie.
J'ai toujours élevé mes jeunes montagnards en extérieur avec des paramètres très changeants, sans aucuns soucis.
Modifié en dernier par Stingray le 01 août 2014, 23:19, modifié 1 fois.
marie85
Messages : 2034
Enregistré le : 27 mai 2010, 15:26

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par marie85 »

Stingray a écrit :Ce doit être le fait qu'ils ont vécu à l'extérieur qui les a maintenu correctement en vie.
J'ai toujours élevé mes jeunes montagnards en extérieur avec des paramètres très changements, sans aucuns soucis.
J'ai pas osé moi... Faut dire qu'on était en Juin-Juillet, ça fait un sacré four pour ces petits, non?
phoenix75
Messages : 912
Enregistré le : 05 mai 2011, 14:51

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par phoenix75 »

je n'ai pas de montagnard.... mais si je peux me permettre, de par mon expérience d'autres espèces, je voudrai insister sur un point: Le Stress

Je crois qu'il est important de séparer les jeunes des leurs naissances par petits groupes , dans des espace lumineux mais très bien fournit de manière puissent s’éviter si ils le souhaitent

Chez les espèces les plus "faciles" il existe bien une réaction au stress,mais elle me semble moins marquée que chez d'autres espèces

Il ne faut considérer, à tort , que le stress n'intervient qu'au moment du passage vers la maturité et ou la territorialité apparait.....

De plus le vice avec le stress, c'est qu'il agit avec retard, il faut bien quelques semaines avant que les vrais effets s'en font ressentir, et qui sont dut à l'affaiblissement des défenses immunitaires

Ceci se manifeste souvent par des problèmes oculaires, œil gonflé, œil qui grattent, ou alors je pense des problème digestifs, mauvaise selles (aspect anormal), difficulté à rejeté les excréments

c'est mon avis en dehors de certains sur les paramètres
vinskoko
Messages : 679
Enregistré le : 22 févr. 2009, 16:49

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par vinskoko »

Je pense aussi que le fait de les avoir maintenu dehors y a été pour quelque chose.
les 3 que j ai perdu presentaient les sympthomes occulaires qu @phenix a decris.
Kinyo
Messages : 375
Enregistré le : 22 juil. 2005, 16:17

Re: Chamaeleo (Trioceros) jacksonii

Message par Kinyo »

Cela fait un moment que je n'ai pas participé au forum. Par ailleurs, ma maigre expérience avec les jack a été un échec cuisant ! Ayant gardé les jeunes à une température nocturne de 20° environ, le plus robuste aura tenu 3 semaines... enfin pour ma défense, cette expérience date d'il y a longtemps maintenant, j'étais précipité.

Je tenais à vous faire part d'une autre expérience, qui sans doute pourra vous être intéressante. Je pratique le Bushcraft, ce qui consiste à partir en pleine nature avec un simple sac à dos, un peu à la man vs wild ^^.

Ainsi, le mois dernier, je suis resté une semaine en montagne, à la frontière Suisse, entre 800 et 1000m d'altitude. J'ai donc pu côtoyer ce climat très spécifique d'altitude, et je n'ai cessé de penser à ce moment là qu'il devait s'agir d'assez près des conditions que connaissent les caméléons de montagnes.

La première chose qui m'a frappé, c'est qu'à cette altitude et durant une journée ensoleillée, l'on trouve aisément une échelle de température énorme, puisque durant les heures les plus chaudes, les sous bois dense conservent une certaine fraîcheur, autour de 20°, tandis qu'au même moment et à la même altitude, sur les plateaux dégagés et écrasés par le soleil, la température avoisine les 35/40°. On trouve donc en journée et sur un périmètre très réduit, une échelle de température s'étalant de 20 à 40° en fonction de l'endroit où l'on se trouve (sous bois dense ou clairsemé, jusqu'aux zones dégagées).

L'autre point important à souligner, c'est qu'en montagne, les températures n'évoluent pas de la même façon qu'en plaine de basse altitude. Les heures les plus chaudes s'étalent approximativement de 12h00 à 18h00, mais les matinées restent très fraîches et le soir, les températures chutent de façon vertigineuses !

Pour simplifier, j'ai fais un relevé de température au cours d'une journée normalement ensoleillée (ciel totalement dégagé), à 1000m d'altitude.

-5h00 : Le soleil commence à se lever mais il ne fait réellement clair qu'à partir de 6h00 du matin, à ce moment là, la température est encore extrêmement fraîche, autour de 5/6°, que ce soit en sous bois, ou sur les plateaux dégagés. Le brouillard de la nuit commence seulement à se dissiper et la rosée est partout et abondante.

- 8h00 : La température n'est que de 8° en sous bois, et à peine plus sur les plateaux. Le brouillard à disparu ce qui permet au soleil de percer et d'en ressentir sa chaleur, mais la rosée est encore partout.

- 10h00 : Bien que le soleil réchauffe considérablement l'air, l'évaporation de la rosée fait contre balance. La température se situe désormais à 12° en sous bois, mais déjà presque 20° sur les plateaux dégagés. La rosée à disparu.

12h00 : Sans humidité et donc sans évaporation, la chaleur grimpe en flèche pour atteindre les 20°en sous bois et déjà plus de 25° sur les plateaux dégagés.

14h00 - 18h00 : Durant ce laps de temps, la température à atteint ses maximales et n'évolue plus, les sous bois atteignent 23/24° et il est difficile de trouver plus frais sans se rapprocher très près du sol et dans de la végétation dense. Sur les plateaux dégagés, la température est écrasante et dépasse allègrement 35° avec des pics proche de 40° !

20h00 - 22h00 : La température baisse progressivement et le soleil disparaît totalement vers 22h00. A ce moment là la température atteint globalement 20° partout, en sous bois comme en zones ouvertes, l'air reste sec.

22h00 - 00h00 : Il fait nuit, la température baisse progressivement encore pour atteindre 15° environ, l'humidité commence à monter doucement.

00h00 - 4h00 : C'est là que le climat montagneux nous offre son déluge, un épais brouillard s'abat d'un seul coup et même avec une lampe torche on ne voit pas à 3 mètres de distance ! L'air est saturé d'humidité et la température baisse en flèche pour atteindre moins de 5° ! L'humidité est partout et si dense qu'elle perce à travers le hamac et même le sac de couchage ! à 3h00 tout est déjà détrempé ! En vérité, durant ses heures, il m'était impossible de dormir, la température couplé à cette humidité est mordante, mon corps était en alerte.


Voilà le cycle d'une journée normale à 800 - 1000m d'altitude. Ayant parcouru ce post, ça va en corrélation avec ce que disent beaucoup d'autres personnes, il semblerait que les caméléons de montagne ne craignent tant que ça les hautes températures durant quelques heures en journée. En revanche, quoi qu'il arrive, ils sont soumis à des nuits extrêmement froides et humides. Les 15° nocturne minimum qu'on préconise parfois en captivité sont bien au dessus de ce que j'ai côtoyé durant mon petit périple... d'ailleurs, ça n'existe pas ! ^^
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré